Quel est le moyen le plus efficace pour les non-musulmans occidentaux de promouvoir la laïcité au Moyen-Orient?

Les Occidentaux peuvent prendre diverses mesures importantes pour promouvoir la laïcité au Moyen-Orient et, contrairement à ce que la sagesse néoconservatrice voudrait, soutenir aveuglément la “démocratie”, où qu’elle se présente, n’en fait pas partie. En fait, le soutien aveugle accru des démocraties a conduit à une montée en puissance de l’islamisme au Moyen-Orient, ce qui est l’exact opposé de la laïcité.

1) Carottes et bâtons: L’ argent et le succès économique sont difficiles à trouver au Moyen-Orient. Si vous demandez à vos gouvernements de récompenser des pays comme le Maroc et la Tunisie qui ont adopté la laïcité en améliorant leurs capacités commerciales (en supprimant les droits de douane ou en accordant des subventions) ou en augmentant les échanges culturels, vous pouvez montrer que la laïcisation du pays conduit à des avantages économiques évidents. À l’inverse, des régimes fortement islamistes, tels que l’Iran et l’Arabie saoudite, devraient être économiquement ostracisés pour les affaiblir et pousser leurs populations à soutenir un modèle plus viable sur le plan économique.

2) Soutenez les libéraux arabes: de nombreux défenseurs des droits de l’homme au Moyen-Orient constatent avec tristesse que la plupart des Occidentaux entendent les mots «oppression» ou «impérialiste» et supposent immédiatement que l’orateur est une minorité assiégée qui devrait être autorisée à détenir le pouvoir. Bien sûr, beaucoup de ces personnes vont faire demi-tour et réprimer tout le monde si elles en ont la chance. Écoutez plutôt le message préconisé par ces personnes et n’appuyez que ceux comme Moncef Marzouki ou Sheikh Ayad Jamal ad-Din qui souhaitent honnêtement lutter contre les atteintes aux droits humains. En outre, soutenez les écrivains et artistes arabes, en particulier ceux qui contestent le statu quo et dynamisent la culture arabe avec vitalité au lieu de décrier leurs œuvres comme “culturellement offensantes”.

3) Argumenter sur les mérites de la laïcité: lorsque vous rencontrez des habitants du Moyen-Orient, via Internet ou en face à face, expliquez de manière convaincante que les avantages dont bénéficient les personnes lorsque la religion ne leur est pas imposée par des dirigeants autocratiques.

Aujourd’hui, le prince héritier d’Arabie saoudite a annoncé qu’il présenterait un islam modéré et une Arabie saoudite ouverte à toutes les religions. Le parlement iranien a élu l’an dernier le plus grand nombre d’officiers de gauche depuis des décennies. L’Iran est devenu ultra conservateur à cause de la situation générale entre la CIA et le Shah et de l’angoisse envers l’Occident après son ingérence dans les affaires iraniennes. L’Arabie saoudite est un allié clé, même s’ils font constamment des choses discutables en restreignant les libertés d’une manière qui alarmerait quiconque. C’était un départ radical depuis les années 70 et 80 en réponse à l’influence du trafic d’influence chiite à travers le Moyen-Orient. Les États-Unis savaient que l’Afrique du Sud leur vendrait du pétrole et financerait des opérations contre les groupes chiites, ce qu’ils font encore aujourd’hui. Regardez tous les autres pays entourant ces deux pays. La Russie, la Turquie, l’Irak et la Syrie font tous partie des guerres par procuration. Devinez ce qu’ils sont tous au moins à la manière d’une «démocratie». Fait intéressant, outre l’Iraq, qui en soi est essentiellement la faute de forces extérieures, tous ces pays combattent des factions terroristes / rebelles. Devinez avec qui ces rebelles ont tendance à se ranger? Il y a soit les communistes kurdes, soit des groupes rebelles liés au terrorisme. La meilleure chose à faire est peut-être de laisser ces pays se prendre en charge comme ils le font depuis des siècles au lieu de s’ingérer dans leurs affaires ou de financer l’extrémisme gouvernemental, ce qui provoque un scepticisme généralisé de la part de l’Occident.

Pourquoi devraient-ils? Pourquoi la laïcité est-elle meilleure? Et qui êtes-vous pour décider de ce qui est meilleur ou pire? Et s’il vous plait, ne dites pas «regardez bien ce qui se passe au Moyen-Orient», voici pourquoi c’est un argument faible:

– le problème n’est pas l’Islam, c’est l’intervention étrangère et les invasions.

– De nombreux pays se trouvent dans une situation bien pire que celle du Moyen-Orient, où la majorité des non-musulmans est majoritaire.

—Dans les empires islamiques, les musulmans excellaient dans les sciences, les sciences et la recherche. C’était l’âge d’or de l’islam à cette époque.

La seule façon dont les non-musulmans occidentaux peuvent aider le Moyen-Orient est tout simplement de ne pas s’immiscer dans leurs affaires. Combien de temps faudra-t-il à certaines personnes pour tirer les leçons de leurs erreurs passées? Pas besoin de forcer certaines valeurs.

Ce serait l’un des projets les plus difficiles que le Moyen-Orient puisse entreprendre.

Les religieux de l’Islam contrôlent efficacement leurs États nationaux. L’Arabie saoudite a récemment prétendu devenir plus «modérée» dans les déclarations récentes de son prince héritier, mais même cela suscite une vive opposition de la part d’imams wahhabites et de clercs qui déchaînent l’attention dans les pays islamiques.

La question fondamentale étant l’islam même.

Il se fait passer pour une religion mais constitue en réalité une idéologie politique totalitaire qui gouverne chaque aspect de la vie d’une nation islamique jusque dans les moindres détails dans la vie quotidienne de ses citoyens.

Étant donné ce qu’est l’islam, il est essentiellement impossible de séparer l’État de la «religion», car il a été conçu pour être omniprésent et contrôlé par la charia. La charia étant la loi de l’islam, elle couvre à la fois les systèmes de croyances étatiques et personnels au sein de l’islam. Il serait donc pratiquement impossible de créer une société laïque dans toute société islamique du Moyen-Orient.

Nous ne devrions pas la plupart des habitants du Moyen-Orient (près de 100% d’entre eux sont musulmans. Le Liban (55%) et Israël (26%) sont des musulmans. La plupart des autres sont des chrétiens et des juifs. Plus un chrétien, des musulmans, des juifs et des juifs sont d’accord sur la plupart des choses: croyance en dieu, famille, rejet de l’avortement …… ..

.Aussi comprendre ceci:

Nous ne voulons pas déclencher une guerre foutue!

C’est la meilleure façon de provoquer les terroristes!

Ce dont ils ont besoin, c’est d’une couverture médicale, de la nourriture.